UA-47337868-4

Il est devenu compliqué pour les conducteurs de choisir un véhicule avec une motorisation adaptée à leurs besoins. En effet, nous entendons parler de voitures hybrides, électriques, GNV… Mais à l’heure où l’environnement prend de plus en plus de place dans le choix des consommateurs, et où la vignette Crit’Air va s’étendre à de plus en plus de villes, quelle motorisation vous conviendrait le mieux tout en respectant l’environnement et votre porte-monnaie ?
 

Quelle motorisation choisir ?

 
Voici une infographie qui vous aidera à mieux comprendre quelle motorisation est la plus adaptée à vos trajets en voiture.
 
 

Récapitulatif des différentes motorisations

 

  • Electrique

      Les véhicules électriques ont une autonomie pouvant aller jusqu’à 200 km. Quand on sait que 80% des déplacements urbains des français ne dépassent pas les 50 km, les véhicules électriques semblent être une solution parfaite pour se déplacer. Si, ces véhicules se montrent très pratiques, leur autonomie et le temps de recharge d’une dizaine d’heure peuvent être vite contraignants pour les automobilistes. Par ailleurs, le bonus écologique s’élève à 6 000€.

  •  

  • Hybride

      Les voitures hybrides possèdent une double motorisation : un moteur thermique (essence ou diesel) et un moteur électrique. En ville, leur consommation est inférieure à celle d’une essence mais pour un usage routier, le diesel peut être plus rentable si vous parcourez plus de 25 000 km par an. Si vous ne faites que de la ville, les véhicules électriques peuvent être un bon compromis. Sachez que depuis le 1er janvier 2017, les hybrides ne bénéficient plus du bonus écologique.

  •  

  • Hybride rechargeable

      A la différence des hybrides, les hybrides rechargeables possèdent un moteur thermique essence et un moteur électrique rechargeable. Vous pouvez rouler jusqu’à environ 50 km en électrique puis, lorsque la batterie est déchargée, c’est l’autre moteur qui prend le relais. Pour le temps de recharge, celui-ci est beaucoup plus court qu’une électrique, comptez environ 1 à 2h. Il faut savoir que ce type de véhicule n’est rentable que si vous faites régulièrement des petits trajets et que vous rechargez tous les jours votre véhicule. Sinon, autant prendre une hybride standard. Si vous optez pour une hybride rechargeable, sachez que aurez un bonus écologique de 1 000€.
     

  • GNV

      Le GNV est LE carburant écologique. Il lutte contre le réchauffement climatique en limitant les émissions de CO2 et le rejet de particules fines. Il n’a pas d’odeur et permet une autonomie de 300 à 400 km. C’est un bon compromis à l’essence ou au diesel. Le seul inconvénient est que l’on ne trouve pas de stations de rechargement partout, même si celles-ci se développent de plus en plus. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article consacré au GNV.

  •  

  • Essence

      Boosté depuis quelques années par les déboires du diesel, l’essence revient sur le devant de la scène. Moins polluante que sa sœur le diesel, elle sera cependant concurrencée par les autres motorisations notamment sur les trajets urbains.

  •  

  • Diesel

      Pour tous ceux qui parcourent plus de 25 000 km par an, le diesel reste le carburant le plus rentable. En effet, sur les longues distance, le diesel reste le plus adapté car il consomme nettement moins qu’un moteur essence mais il est totalement déconseillé en agglomération où il consomme et polluera plus que les autres véhicules. Il faut savoir d’ailleurs, qu’un moteur diesel a besoin de régulièrement monter en température afin de régénérer son filtre à particules. Or, une grande majorité des véhicules ne circulant qu’en agglomération, n’ont pas le temps de chauffer et le filtre à particule s’encrasse, rejetant ainsi les particules les plus fines et cancérigènes, dans l’atmosphère….

Vous aimez? Partagez !