Aujourd’hui démarre la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.
Les espaces publics s’adaptent de plus en plus aux personnes à mobilité réduite mais qu’en est-il du handicap sur le lieu de travail ?

 

Pourquoi être informé(e) si je ne suis pas concerné(e) ?

Il faut savoir qu’1 personne sur 2 sera concernée au cours de sa vie par un handicap.
Seuls 15 % des handicaps sont de naissance. Bien souvent, le handicap intervient à l’âge adulte, de façon durable ou temporaire. Il est donc important et nécessaire à tous d’être informés.

 

Faire connaître son handicap sur son lieu de travail

Savez-vous que 85 % des handicaps sont invisibles ? La surdité, le diabète, l’allergie, les hernies discales, l’asthme : toutes ces situations peuvent être reconnues comme un handicap.

Si vous ne le déclarez pas à votre employeur et que votre handicap fait partie des dits « invisibles » il est difficile pour lui d’en tenir compte. Vos conditions de travail seront alors susceptibles de ne pas être adaptées à vos besoins et donc moins optimales.

 

Pourquoi le déclarer ?

Déclarer son handicap, c’est pouvoir travailler dans de bonnes conditions et dans un environnement adapté.
Cela permet également de bénéficier d’aides, d’un accès prioritaire à la formation ou encore d’un aménagement de poste.

Soyez responsable, n’hésitez pas à déclarer votre handicap !

 

 

Vous aimez? Partagez !