Depuis lundi 16 janvier, la vignette Crit’air est officiellement lancée dans Paris. C’est donc l’occasion pour nous de faire un rappel sur son utilisation.

A quoi sert la vignette Crit’air ?

Comme nous vous l’avions déjà présenté dans un précédent article, la vignette Crit’air est une vignette qui permet de catégoriser les véhicules selon leur degré de pollution, leur permettant ainsi de circuler ou non dans les zones à circulation restreinte (ZCR).

Où et comment l’acheter ?

Pour l’obtenir, il vous suffit de vous connecter sur le site Crit’air, de remplir le formulaire avec les informations présentes sur votre certificat d’immatriculation (carte grise) et de payer. Au 1er mars 2018 le prix d’achat de la vignette Crit’Air est abaissé à 3,62€ vs 4,18€ auparavant. Ce tarif comprend l’achat de la vignette ainsi que son acheminement postal. (edit : 01/03/2018)

Et si je roule sans la vignette, je risque quoi ?

La vignette Crit’Air  est désormais obligatoire pour circuler dans Paris.

Mais, deux cas de figure se présentent.

Premier cas : votre véhicule n’est pas éligible pour la vignette et vous circulez malgré l’interdiction. Vous risquez une amende de 68€ si vous possédez un véhicule léger ou un utilitaire et une amende de 135€ pour les autres véhicules.

Second cas : votre véhicule est autorisé à circuler mais vous n’avez pas encore la vignette Crit’Air sur votre pare-brise. Dans ce cas-là, vous ne risquerez une contravention qu’à partir de mars 2017. En effet, devant le grand nombre de personnes ayant commandé la vignette, les délais de livraison sont assez longs et ne permettent pas à tous les automobilistes de l’avoir en temps et en heure. Cela vous laisse donc un petit répit, le temps de vous la procurer.

Le vignette Crit’air est-elle uniquement destinée à Paris ?

Eh bien non, car à l’image de Paris, 25 autres villes vont passer en ZCR courant 2017. Vous pouvez retrouver la liste complète ici.

Vous aimez? Partagez !